Photo

A propos du projet

Les femmes de faible niveau socioéconomique (SSE) sont plus susceptibles d’affirmer qu’elles n’ont pas suffisamment d’information concernant les opportunités à pratiquer des sports et des activités physiques au niveau local et/ou ont un manque d’information sur les façons dont elles pourraient consacrer une plus grande place à l’activité physique dans leur vie. En outre, de nombreuses barrières financières (coûts des transports, frais de garde, programmes, etc.), sociales (absence de programme flexible), linguistiques et culturelles (faible sensibilisation, manque de soutien de la part de la société et de la famille) ont des répercussions sur les habitudes en matière d’activité physique et de saine alimentation des mères de faible statut socioéconomique (SSE) et de leurs familles.

Par conséquent, une nouvelle initiative visant à accroître les possibilités d’activité physique et de sport chez les mères de faible statut socioéconomique a été élaborée, en se fixant les objectifs suivants :

  • Identifier les obstacles et les antécédents qui empêchent ou limitent leur participation;
  • Identifier les solutions et les meilleures pratiques pour favoriser l’activité physique et le sport;
  • Développer des ressources pour les praticiennes et les praticiens de multiples secteurs afin de les aider à augmenter la participation des mères dans le sport et l’activité physique;
  • Augmenter la capacité des communautés à offrir des activités physiques et sportives.

L’ACAFS désire remercier l’implication et l’excellent travail des membres du comité consultatif: Institut canadien de la santé infantile, Associations canadiennes des parcs et loisirs, Congrès des peuples Autochtones, Native Council of Nova Scotia, Fondations canadiennes des maladies du cœur, Wabano Centre for Aboriginal Health (Ontario) et le Centre de santé communautaire Côte-de-sable (Ontario).

Le financement de ce projet provient du Fonds de la santé pour la population de l’Agence de la santé publique du Canada.

Parmi les activités reliées au projet, on retrouve :

Pendant deux mois, l’ACAFS a mené une série de groupes de discussions à travers le Canada dans le but de :

  • Recueillir les opinions des mères de faible SSE et des organismes faisant la promotion de l’activité physique afin de connaître les défis et les solutions proposées en matière d’activité physique; et
  • Déterminer les niveaux d’activité physique chez les mères de faible SSE à l’aide du sondage Kaiser sur l’activité physique.

De plus, l’ACAFS a développé des outils et des ressources pour soutenir les efforts des professionnels en promotion de l’activité physique afin de les aider à réduire les inégalités de leurs communautés au niveau de l’accessibilité, l’abordabilité et la disponibilité d’activités physiques et sportives pour les mères de faible SSE.

Membre du comité consultatif

Beth Manfield, Consultante du projet
Natacha Ducharme, Consultante du projet
Karin Lofstrom, Directrice, ACAFS
Stéphanie Parker, Gestionnaire de projet et marketing, ACAFS
Ali Riel, Gestionnaire de projet et marketing, ACAFS (Congé de maternité)
Dr. Robin Moore-Or, Représentante de l'Institut canadien de la santé infantile
Sharon Jollimore, Représentante de l'Association canadienne des parcs et loisirs
Lynn Chiarelli, Représentante de l'Association canadienne de santé publique
Alastair McPhee, Représentant du Congrès des peuples Autochtones
Tracey Johnson, Représentante du Native Council of Nova Scotia
Karl Saidla, Représentant de la Fondation canadienne des maladies du cœur
Julie Rogers, Représentante de l’Agence de la santé publique du Canada
Louise Besner, Représentante du Centre de santé communautaire Côte-de-sable
Pam Naymark, Représentante du Wabano Centre for Autochtone Health

À propos de l’ACAFS

Comme chef de file dans le milieu du sport et de l'activité physique, l’ACAFS s’assure que les filles et les femmes peuvent bénéficier d’une gamme complète de possibilités et de choix, et qu'elles jouissent de conditions équitables en tant que participantes ou dirigeantes dans le milieu du sport et de l'activité physique. L’ACAFS est un organisme à but non lucrative qui offre plusieurs services, programmes et ressources à différents types de clients, dont les organismes de sport et d’activité physique, les enseignantes, les entraîneures, les professionnelles de la santé et les animatrices de loisirs. L’ACAFS travaille en étroite collaboration avec les organismes gouvernementaux et non gouvernementaux dans le cadre d’activités et de projets qui favorisent les changements positifs auprès des filles et des femmes, de même qu’auprès de la grande famille du sport et de l’activité physique.

 

« Bouger, mouvement, action, corps, être en
santé, cardio, se tenir en forme, masse
musculaire, silhouette, fermeté, énergie,
perte de poids. »
- Mère francophone africaine, Alberta
« L’activité physique c’est marcher, faire le ménage, jouer avec les enfants. »
- Mère francophone africaine, Ottawa
« La marche est
complet comme sport. C’est très pratique parce que justement on peut faire plein de choses à travers ça. »
- Mère francophone, Ottawa
« Avec l’exercise
l’humeur change. Ça permet d’être positive et non négative, et le
taux d’énergie augmente. Sans stress,
c’est bon pour la santé. Le sport c’est comme participer à un groupe plus mature, en équipe. »
- Mère ethnoculturelle,
Ottawa